samedi 21 novembre 2020

Dentelles en cours

Oui, au pluriel: l'activité au club ayant repris, puis arrêté pour cause de confinement, les cours qui avaient repris n'ont pas arrêté, eux, ils se font sur Messenger pour celles qui en ont la possibilité.

Comme nous devions étudier les remplissages, à l'aide de la revue ANNA de  juillet 2004., nous avons continué, avec 2 napperons:

Je ne dentelle pas vite, aussi, quand on a commencé le napperon triangulaire, le rond n'était pas fini ! 


C'est passionnant comme apprentissage, tantôt proche de la dentelle de Bruges, tantôt de la dentelle Russe. Nous avons revu les leçons sur la  corde (picot, crochetage, croisement superposé ...), mais aussi la fausse tresse et les grands remplissages. J'ai fait pour la première fois des mouches, ou araignées russes et des roues, mais surtout j'ai pu comprendre comment faire lorsqu'il n'est pas possible de cacher une petite corde le long du lacet. Il y a aussi la superposition des lacets (méthode de Bruges, différente de celle que j'utilise ou de celle de la dentelle d'Idrija). Et même, si cela n'est pas dans la leçon (mais on le trouve dans les virages serrés du napperon triangulaire) j'ai trouvé comment faire une épingle pivot lorsque l'on a une paire isolée.

Comme Noël approche il faut aussi faire quelques dentelles, petites et simples pour pouvoir les offrir ou décorer la maison, la table, le sapin ... alors ces napperons risquent de rester "en cours" encore un moment

3 commentaires:

  1. J'ai appris la dentelle avec la dentelle russe. Plus tard, j'ai essayé la dentelle de Bruges. Et comme toi, j'ai trouvé beaucoup de points communs.

    RépondreSupprimer
  2. j'aime beaucoup le dentelle russe avec les roues , mais là ce qui m'intrigue c'est ton remplissage dans le napperon rond ? j'espère que tu vas nous montrer ça ! ... bise et bon confinement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aie, je n’ai pas l’intention de le faire, trop d’accrochages à mon goût.
      Amitiés

      Supprimer